S.E.Madame Liliane MASSALA , marraine de la première édition du concours d’éloquence des jeunes élèves-avocates, organisé par le Réseau International des Femmes avocates (RIFAV) et le Barreau de Paris

Son Excellence Madame Liliane MASSALA, Ambassadeur Haut Représentant de la République gabonaise près la République française, Représentant Permanent du
Gabon auprès de l'OIF, 
a eu l’honneur d’être la marraine de la première édition du concours d’éloquence des jeunes élèves-avocates organisé par le Réseau International des Femmes avocates (RIFAV) et le Barreau de Paris, ce mercredi 06 avril 2022.

Il s’est agi de mettre en exergue les talents féminins dans la défense des droits de la Femme et des filles, qui sont autant des droits humains couvrant tous les aspects de la vie (santé, éducation, participation politique, bien-être économique, absence de violence, et beaucoup d'autres). Ce cadre très intellectuel qui a accueilli ces actrices de premier rang du Droit et de la Justice, rivalisant de verve et d'éloquence, est de tous points de vue un milieu indiqué pour l'expression de cette quête de la dignité.

Ainsi, Madame l’Ambassadeur et l’ensemble du jury, constitué de juristes et de personnalités diplomatiques, ont pu, au travers de la thématique « La femme est-elle un mal/mâle nécessaire ? », partager avec ces jeunes élèves-avocates la conviction selon laquelle la lutte pour les droits des femmes est un enjeu collectif qui interpelle l’humanité tout entière.

Face aux violences de toutes natures et devant les appréhensions qui, du reste, ne portent sur aucun fondement objectif, la lutte pour les droits de la Femme, plutôt que de s’inscrire dans une opposition acharnée contre l’homme, devrait être un combat d’ensemble.

Le Gabon qui en fait une de ses priorités de gouvernance, réussit à faire que la question du genre le place parmi les pays avant-gardistes, voire leader dans plusieurs approches de valorisation de la Femme.  C’est d’ailleurs dans ce sens que Son Excellence Madame Liliane MASSALA a été choisie pour parrainer ce concours d’éloquence.